Editorial

Gilles

Un hiver gris... Difficile de vivre enfermée, malgré la musique , alors pour ces longues soirées, j'ai hésité entre le tricot ou grattouiller tous les joints de la salle de bain, ceux du carrelage, les silicones, ben...un vrai travail d'artisan besogneux, bonjour les heures de travail! Et pas une tendinite!

Puis il y a fallut reconstruire...C'est là que j'entends toujours la voix de mon ami Gilles "...arrête toi, réfléchis, regarde ce qu'il y a autour de toi et fais avec..." Plus je vieillis plus j'entends Gilles, plus je ressens combien il a raison, l'essentiel me semble là et c'est bien plus créatif de faire avec ce que l'on a, sans en vouloir plus...

Billets récents
Pas encore de mots-clés.